Activités - Best of 2011

Sortie de terrain : fossiles à Octeville-sur-Mer (76)

Par Association paléontologique de Villers (APVSM) - 20/03/2011
Le 20/03/2011
photo

 

 Les falaises d’Octeville-sur-Mer (76), par la plage, avec pique-nique tiré du sac

Sortie géologique et paléontologique de la journée, réservée aux adhérents, sous la conduite d’Yves Lepage (membre APVSM et président de l’association « Sciences et Géologie normandes ») – Un guide technique sera distribué aux participants – Bonne condition physique recommandée

MATÉRIEL : équipement de terrain adapté (bottes ou chaussures imperméables) : petite masse ou gros marteau, burins et sac à dos pour extraire et transporter les fossiles

PRATIQUE   : 9h00 = Rendez-vous sur le parking du Croquet, à Octeville-sur-Mer (voir plan).

- Inscriptions à l’APVSM par tél. ou SMS 06 22 97 12 41 ou par courriel : asso.paleo.villers@wanadoo.fr

* * * * * * * * *

Compte rendu - Après avoir emprunté la descente de l’ancienne base de l’OTAN à Saint-Andrieux, Yves Lepage, président de SGN, a guidé le groupe d’une vingtaine de participants – dont huit de l’APVSM - , par un temps particulièrement agréable et ensoleillé, pour lui faire découvrir les différents niveaux géologiques présents sur ce site des falaises d’Octeville-sur-Mer : jurassique sup. (Kimméridgien inf. et sup.) de 155 à 150 Ma, Crétacé inf. (Aptien et Albien) et Crétacé sup. (Cénomanien) de 125 à 93.6 Ma).

Le Kimméridgien de terrain fut une découverte pour plusieurs de nos adhérents avec, par exemple,  ses Bancs de plomb se révélant graduellement en micro-falaises au fil de la marée descendante de vive-eau de ce jour.  Habitués des Vaches Noires que nous sommes où cet étage n’existe pas, le guide offert par Yves nous permettra, à tête « reposée », de tout resituer de ce que nous avons vu, photographié et ramassé…

Nos yeux garderont en mémoire la riche palette de couleur des roches, des minéraux et des fossiles de ces falaises : l’orangé des argiles d’altération dégoulinant des parties sommitales, le rose de spongiaires cénomaniens ainsi que le vert éclatant des coquilles de mollusques bivalves épigénisées par la glauconite, les « œufs en or » de pyrite de fer cubique, sans oublier la splendide alternance des bancs de calcaire crême et de silex noir.

Une très belle excursion toute de convivialié, d’échange de connaissances géologiques, paléontologiques et naturalistes, où l’entraide en terrain délicat (galets et éboulis, et… 500 marches d’escalier sac au dos alourdi des richesses extraites ou glanées) n’a manqué à personne. Merci à tous.