Association Paléontologique
de Villers-sur-Mer

Le Villare - 14640 Villers-sur-Mer - BP 10 - tél. : 06 61 79 16 24 / 06 22 97 12 41 - Contact par mail

Activités - Best of 2019 - Conférence de Lionel CAVIN : « L’énigme du cœlacanthe : un « fossile vivant » ?

Conférence de Lionel CAVIN : « L’énigme du cœlacanthe : un « fossile vivant » ?

Le 20/07/2019

Les cœlacanthes font l’objet de recherches menées par un groupe de scientifiques professionnels qui ne dépasse guère une quinzaine de spécialistes dans le monde entier. Après avoir reçu Hugo Dutel pour un exposé sur ce sujet en avril 2013, l’APVSM a bénéficié d’une visite de Lionel Cavin (Genève) qui a bien voulu donner une conférence grand public sur: L’énigme du cœlacanthe : un « fossile vivant » ?.

 

Résumé : Les cœlacanthes sont d’étranges poissons à bien des égards. Alors qu’on les croyait disparus depuis des millions d’années, un spécimen vivant fut capturé près de la côte sud-africaine en 1938. La structure des nageoires de ces poissons ressemble plus à la structure d’un membre de vertébrés terrestres, le bras d’un humain par exemple, qu’à la structure des nageoires des autres poissons, une truite par exemple : ils sont donc évolutivement plus proches de nous qu’ils ne le sont de la truite. Enfin, l’étude des fossiles de cœlacanthes à travers les périodes géologiques montre qu’à de rares exceptions près, leur morphologie générale se transforme peu au fil des millions d’années. Ils sont donc devenus l’emblème des « fossiles vivants », un terme ambigu qui désigne des organismes qui évoluent plus lentement que la moyenne.

Lors de sa présentation, le conférencier a évoqué les récentes découvertes de fossiles de cœlacanthes, avec des révélations sur des spécimens provenant vraisemblablement des Vaches Noires. Il nous a fait découvrir l’histoire d’un cœlacanthe qui ne ressemble à aucun autre et dont les rares fossiles ont été trouvés à 2.700 mètres d’altitude dans les Alpes de la Suisse orientale. Enfin, il a traité de quelques autres représentants de ce groupe de poissons qui vivaient dans les eaux douces du Crétacé aux côtés des dinosaures.

 

Lionel Cavin est paléontologue, spécialiste des poissons fossiles du Mésozoïque. Après des études de biologie à l’Université de Neuchâtel, une thèse en paléontologie à Paris VI, des post-docs et expériences professionnelles au musée des dinosaures d’Espéraza, à l’Université de Mahasarakham en Thaïlande, au Natural History Museum de Londres entre autres, il est depuis 2006 Conservateur des collections de géologie et paléontologie du Muséum d’histoire naturelle de Genève.

Il  vient de publier une monographie sur les cœlacanthes: http://www.lecavalierbleu.com/livre/coelacanthe-poisson-enigmatique/