Association Paléontologique
de Villers-sur-Mer

Le Villare - 14640 Villers-sur-Mer - BP 10 - tél. : 06 61 79 16 24 / 06 22 97 12 41 - Contact par mail

Activités - Best of 2011

Réunion mensuelle et Buffet de clôture

Le 26/11/2011
photo

Salle Bagot (au bout de la rue Comtesse-de-Béarn), à 20 h.  

Soirée membres suivie du buffet de clôture de l`année   [Participation 10 € - Inscription préalable avant le 20 novembre, à l`APVSM  par mail  ou par tél. 06 22 97 12 41]

 

* 1re partie : vie de l`association, échos scientifiques, identification de fossiles...

**********

* 2e partie : « L’homme de Florès », par Alain Delattre, membre APVSM

La découverte de l’homme de Florès a plongé les paléoanthropologues… et les archéologues, dans la stupéfaction ! Après avoir évoqué ce qui paraissait d’emblée évident, à savoir le nanisme insulaire, la découverte des ossements postcrâniens (membres supérieurs et inférieurs) a démontré que le problème était beaucoup plus complexe qu’il n’y semblait de prime abord.

Après avoir éliminé une pathologie sous-jacente pouvant être à l’origine de ces petits êtres d’environ 1,10 m qui vivaient il y a à peine 17 000 ans - à une époque où Homo sapiens avait colonisé la planète -, l’énigme devient passionnante.

D’où venaient-ils ces êtres primitifs, véritable mosaïque de caractères insolites voire contradictoires ?

Il nous interpellent sur leur origine, sur toutes les hypothèses que nous avons émises sur la sortie d’Afrique des premiers hommes, sur une évolution multicentrique et sur les modifications de caractères acquis ou innés en fonction d’éléments extérieurs, ce qui paraissait a priori impossible.

L’exposé évoquera toutes ces hypothèses qui font toujours l’objet de vifs débats.

_________________

Photo : © Éliane Cordonnier.


Conférence

Le 22/10/2011
photo

■  18h, salle du cinéma du Casino de Villers-sur-Mer

Tarifs : Non-Adhérents : 5 € /Adhérents & 12-25 ans : 2,50 € /Chômeurs & -12 ans : gratuit 

 

Chasseur de dinosaures ! Carnets de terrain d’un paléontologue

par Ronan ALLAIN

Maître de conférences et Chargé des collections de reptiles et d’oiseaux fossiles au Muséum national d’Histoire naturelle, Paris

 

Quel que soit le pays où il exhume des dinosaures, le paléontologue est toujours confronté aux mêmes questions de la part des populations locales : Qu’est ce que vous faites ? Comment saviez-vous qu’il y avait un dinosaure ici ? Quel âge a-t-il ?  

La paléontologie reste avant tout une science de terrain, car sans fossile aucune avancée n’est possible. Prospections et fouilles peuvent occuper un paléontologue pendant près de trois mois sur une année. Les moyens humains et matériels nécessaires à ce travail ne permettent cependant pas à un paléontologue de partir aveuglément dans la nature. Toutes les campagnes de prospection et de fouilles sont différentes, mais chacune d’entre elle est le fruit d’une longue réflexion et d’une préparation la plus minutieuse possible permettant d’assurer son succès.

Cette conférence retrace, par l’intermédiaire de quatre campagnes de fouilles très différentes effectuées ces dix dernières années en France, au Maroc et au Lesotho, le travail du paléontologue depuis la découverte sur le terrain jusqu’à son exploitation scientifique et muséologique.

*  La conférence sera suivie d`une réception.

Photo : © J-F. Tournepiche. Dégagement d’un fémur de sauropode de 2,40 m de long ; carrière Audouin à Angeac-Charente (17).


Journée Portes ouvertes

Le 22/10/2011
photo

Au Villare (Espace associatif et culturel) près de l’église.  Rez-de-chaussée.   10h-12h  et  14h-17h.

Accueil par des bénévoles.

Visite de la salle-exposition de notre association.

Renseignements sur les fossiles exposés, le site des Vaches Noires, le fonctionnement de notre structure, notre programme de fin de second semestre...

N’hésitez pas à apporter vos fossiles régionaux, nous tenterons ensemble de les déterminer !


Sortie de terrain : L'automne au marais

Le 16/10/2011
photo

           Balade naturaliste au marais de Villers-Blonville

Sortie de la matinée, réservée aux adhérents.

Le tour du marais (environ 4 km) :

●  Description et interprétation du paysage

●  Botanique et ornithologie (Alexandrine Delasalle, bénévole du GONm, sera notre référent « oiseaux »)

MATÉRIEL :  jumelles ; vêtements « de saison » ; chaussures étanches

PRATIQUE :  9h30 = rendez-vous au parking de la gare de Blonville-sur-Mer


Réunion mensuelle

Le 15/10/2011
photo

Salle Bagot (au bout de la rue Comtesse-de-Béarn), à 20 h.

Soirée ouverte à tous.

* 1re partie : vie de l`association, échos scientifiques, identification de fossiles...

**********

* 2e partie : « Origine de l’agriculture, évolution ou révolution ? Hommage à Jacques Cauvin », par Michel Moreau, membre de l’APVSM

Il est des questions concernant l’Homme et son passé plus fondamentales que d’autres.

La première est celle de l’apparition du genre humain, couramment appelée « l’origine de l’Homme » ; vaste problème qui, compte tenu du nombre des restes fossiles humains, est loin d’être résolu ! La deuxième concerne l’émergence de la pensée symbolique (qui se manifeste par les sépultures, l’art, la parure, etc .) ; cette question est actuellement de plus en plus étudiée et ses limites chronologiques sont de plus en plus repoussées… La troisième question interroge la première grande révolution de l’Humanité, celle par laquelle l’Homme est passé de prédateur à producteur : de chasseur, pêcheur, collecteur, il devient agriculteur puis éleveur.

L’Homme, le « genre humain », apparaît vers 3 000 000 d’années. - La pensée symbolique, vers 100 000 ans. - L’apparition de l’agriculture, vers 10 000 ans avant J.-C.

Jacques Cauvin, préhistorien, a consacré sa vie à diriger de nombreux chantiers de fouilles au Proche-Orient (Liban, Syrie et Turquie), en particulier le site majeur de Mureybet, sur les rives de l’Euphrate, en actuelle Syrie. Il publia en 1994 au CNRS (il était alors Directeur de recherches) un ouvrage « grand public » : Naissance des divinités, naissance de l’agriculture, réédité en 2010 (CNRS Éditions, série Poche).

Nous nous limiterons à la première partie de cet ouvrage, celle qui met en scène les débuts de l’agriculture, sa problématique et les moyens de preuve, mais aussi les premières créations architecturales et l’ensemble de l’évolution socioculturelle du Xe millénaire avant J.-C.

La question à laquelle Jacques Cauvin tente d’apporter une réponse : Pourquoi l’agriculture est-elle apparue ?


Réunion mensuelle

Le 10/09/2011
photo

 

Salle Bagot (au bout de la rue Comtesse-de-Béarn), à 20 h.

Soirée ouverte à tous.

* 1re partie : vie de l`association, échos scientifiques, identification de fossiles...

**********

* 2e partie : « Les Iguanodons de Bernissart (Belgique)», par Joëlle Espinet-Moucadel-Moreau, membre de l’APVSM

Plan de l’exposé : - Découvertes et fouilles.  -  Traitement et montage.  -  Géologie et âge du gisement des Iguanodons.  -  Que sont les Iguanodons et les Dinosauriens ?  -  Où les premiers Iguanodons ont-ils été découverts ?  -  Qui a étudié les Iguanodons de Bernissart ?  -  Squelette de l’Iguanodon bernissartensis.  -  Comparaison entre l’Iguanodon bernissartensis et l’Iguanodon mantelli.  -  Mode de vie des Iguanodons . Bipède ou quadrupède ?  -  Quels végétaux et animaux vivaient à la même époque que les Iguanodons de Bernissart ?  -  Bernissart au début du Crétacé.  -  Comment périrent les Iguanodons ?  - Ancêtres et descendants des Iguanodons.


Conférence

Le 27/08/2011
photo

■  18h, salle du cinéma du Casino de Villers-sur-Mer

Tarifs : Non-Adhérents : 5 € /Adhérents & 12-25 ans : 2,50 € /Chômeurs & -12 ans : gratuit

 

« Des dragons aux dinosaures : art et paléontologie »

par Éric BUFFETAUT

 Directeur de Recherche au CNRS, Laboratoire de Géologie de l’École Normale Supérieure, Paris

 

Avant l’émergence de la paléontologie en tant que science, les ossements fossiles furent à l’origine de « reconstitutions » qui devaient plus à l’imagination qu’à la déduction scientifique : géants, licornes, dragons. Le premier à avoir proposé des reconstitutions d’animaux disparus (en l’occurrence des mammifères du gypse de Montmartre) fut Georges Cuvier. Rapidement, l’attention du public se tourna vers les reptiles marins fossiles (ichthyosaures, plésiosaures) dont les restes étaient trouvés en assez grand nombre, notamment en Angleterre, et les scènes montrant ces animaux reconstitués à l’état de vie, souvent en train de se livrer à de féroces combats, se multiplièrent à partir des années 1820. Les dinosaures, d’abord connus par des restes fragmentaires, donnèrent également lieu à des reconstitutions qui nous paraissent aujourd’hui très loin de la réalité. Des artistes connus à cette époque, comme John Martin, célèbre pour ses tableaux d’inspiration biblique, contribuèrent de façon importante à ce nouveau genre artistique, sous la direction scientifique de paléontologues tels que Gideon Mantell. L’histoire des reconstitutions de reptiles fossiles traduit à la fois l’accroissement des données paléontologiques au sujet de ces animaux et l’évolution des interprétations, comme le montrent bien les changements des conceptions au sujet de la posture des dinosaures. Cette conférence retrace les grandes étapes de l’histoire de ces reconstitutions dans leur cadre historique et scientifique, depuis le stade « pré-scientifique » jusqu’aux tentatives plus « modernes » du XXe siècle, pour montrer comment la reconstitution paléontologique, à la frontière de l’art et de la science, est en perpétuel renouvellement.

La conférence sera suivie d`une réception et de la signature du dernier ouvrage du conférencier : Chercheurs de dinosaures en Normandie (Editions Ysec, 2011).


Dîner de l'Association

Le 27/08/2011
photo

 

Résidence Castellamare - 2, rue Michel-d`Ornano - Villers-sur-Mer - à 20h15

 

 Dîner annuel, réservé aux adhérents.

 Inscriptions (avant le 18.08), au secrétariat de l`Association.


Journée Portes ouvertes

Le 13/08/2011
photo

Au Villare (Espace associatif et culturel) près de l’église.  Rez-de-chaussée.   10h-12h  et  14h-17h.

Accueil par des bénévoles.

Visite de la salle-exposition de notre association.

Renseignements sur les fossiles exposés, le site des Vaches Noires, le fonctionnement de notre structure, notre programme du second semestre...

N’hésitez pas à apporter vos fossiles régionaux, nous tenterons ensemble de les déterminer !


Réunion mensuelle

Le 13/08/2011
photo

Salle Bagot (au bout de la rue Comtesse-de-Béarn), à 20 h.

Soirée ouverte à tous.

* 1re partie : vie de l`association, échos scientifiques, identification de fossiles...

**********

* 2e partie : « Paléontologie et pharmacopée : des fossiles dans votre armoire à pharmacie », par Jean Marie Guégan, membre de l’APVSM

Depuis Théophraste (372-287 avant J.-C.) – et même avant -, jusqu’à la fin du XVIIIe siècle – et même plus tard -, de nombreux savants ont vanté les vertus curatives de certains fossiles incorporés dans des préparations aussi diverses que compliquées. Cette utilisation a été théorisée à la fin du XVIe siècle par la « Doctrine des signatures » selon laquelle Dieu a dissimulé dans la nature tout ce qui peut être nécessaire à l’homme. Multiples sont les vertus thérapeuthiques prêtées aux fossiles pour traiter les affections urinaires, la jaunisse, l’empoisonnement, la diarrhée comme la constipation, et bien d’autres maux. Selon la préparation choisie, les hommes y trouvent soit une préfiguration du Viagra – d’ailleurs utilisé par l’un des Rois Mages -, soit un moyen de « s’écarter du vice en les maintenant dans l’amour de leur femme et la recherche de son bonheur ». Il existe bien entendu la préparation correspondante pour assurer tout à la fois la fidélité et la passion des épouses…  L’exposé vous permettra donc de découvrir la recette du Viagra d’antan – l’Electuarium de Cineribus –, qui incorpore, entre autres, des cendres de scorpion brûlé et du sang de chevreuil, ainsi que le fossile dont la poudre, mélangée à celle du sabot arrière droit d’un élan, vous permettra de lutter contre les infirmités du cerveau et du cœur, notamment la mélancolie !

Photo :  Page de titre de Hill (1751), extraite de Fossils as Drugs : pharmaceutical palaeontology, Christopher J. DUFFIN, Ferrantia-MNHN du Luxembourg,  p. 56. Vous pouvez télécharger le PDF de cet ouvrage en cliquant ici.

 


Musée d'Elbeuf-sur-Seine et environs

Le 11/08/2011
photo

« Sortie du jeudi à Elbeuf-sur-Seine et environs », pilotée par Jérôme Tabouelle (Président de la Société d’étude des Sciences naturelles d’Elbeuf)

* Sortie de la journée, réservée aux adhérents.

8h15  DÉPART place du 11-Novembre à Villers-sur-Mer   (voyage en car)

 - Matinée au musée d’Elbeuf (76), « La Fabrique des Savoirs » : paléontologie, préhistoire, archéologie, ornithologie, patrimoine industriel textile…

- Déjeuner au restaurant de Saint-Didier-des-Bois

- Après-midi : « Excursion dans la vallée de l’Oison, méandre de la Seine et villa gallo-romaine du Buquet »

RETOUR  ≈ 20h30

[Participation tout compris 55 € - Inscription et règlement avant le 26 juillet – 32 places maxi ;  journée annulée si moins de 25 inscrits]


Club des Jeunes paléontologues

Le 02/08/2011
photo

Au Villare (Espace associatif & culturel, près de l`église), rez-de-chaussée.  14h30-16h30

Découverte et identification des fossiles de la falaise des Vaches Noires, moulages, dessins, bibliothèque, etc.

 

 À partir de 6 ans. Ouvert aux adhérents et aux non-adhérents.

 Participation : 2,50 € (goûter compris)

 Inscription : SMS ou tél. 06.22.97.12.41 ou Office de Tourisme et d`Animation 


Un dimanche à Guichainville

Le 24/07/2011
photo

« Un dimanche à Guichainville : collection de Guy Lamy (APVSM) »

* Sortie de la journée, réservée aux adhérents.

9h30  RV à Guichainville (27) – S’organiser en covoiturage (un plan d`accès vous sera transmis à réception de votre inscription) 

- Matin : « Les pertes de l’Iton » ou «  Le Vieil-Évreux » (suivant hydrographie de l’Iton)

- Déjeuner chez Guy et Liliane    [participation de 10 €/pers. à régler sur place]

- Après-midi : « Visite de la collection », fossiles et minéraux

[Réservation avant le 19 juillet]


Conférence

Le 16/07/2011
photo

 

■  18h, salle du cinéma du Casino de Villers-sur-Mer

Tarifs : Non–Adhérents : 5 € /Adhérents & 12-25 ans : 2,50 € /Chômeurs & -12 ans : gratuit

 

« Les Phosphates du Maroc : un hot-spot de paléobiodiversité au tournant Crétacé-Tertiaire »

par Dr Nathalie BARDET

Chercheur CNRS au Département Histoire de la Terre du Muséum national d’Histoire naturelle (MNHM) Paris

Les Phosphates du Maroc ont été découverts au début du XXe siècle et exploités dès les années 1920 par l’Office chérifien des Phosphates. Le Maroc est aujourd’hui le premier exportateur mondial de phosphates. Ces dépôts phosphatés qui s`étendent sur 25 Ma, de la fin du Crétacé (-70Ma) jusqu`à la moitié du Tertiaire (-45Ma), ont été déposés dans une mer calme et peu profonde qui bordait alors la marge occidentale du craton arabo-africain. Ces phosphates se caractérisent par leur extrême richesse en restes fossiles de vertébrés, essentiellement marins, connus depuis les travaux pionniers de Camille Arambourg. Ils recèlent - entre autres – une faune de reptiles marins exceptionnellement riche et variée (mosasaures, plésiosaures, crocodiles, tortues), l’une des plus importantes au monde pour la fin du Crétacé. Ces phosphates, mis en place entre le Crétacé et le Tertiaire, permettent de suivre in situ dans les gisements la grande crise biologique de la limite Crétacé/Paléogène.

Cette conférence a pour but, d’une part, de donner un aperçu de ce « point-chaud » de la paléobiodiversité au tournant Crétacé-Tertiaire, et, d’autre part, de montrer la synergie de travail et la symbiose entre recherche académique et exploitation industrielle.

Elle sera suivie d`un apéritif offert par l`APVSM.

Photo : © Nathalie Bardet - Dégagement d`un squelette de mosasaure dans les phosphates maastrichtiens du Bassin des Oulad Abdoun, Maroc (campagne de fouille 2001).


Journée Portes ouvertes

Le 16/07/2011
photo

Au Villare (Espace associatif et culturel) près de l’église.  Rez-de-chaussée.   10h-12h  et  14h-17h.

Accueil par des bénévoles.

Visite de la salle-exposition de notre association.

Renseignements sur les fossiles exposés, le site des Vaches Noires, le fonctionnement de notre structure, notre programme du second semestre...

N’hésitez pas à apporter vos fossiles régionaux, nous tenterons ensemble de les déterminer !


Club des Jeunes paléontologues

Le 12/07/2011
photo

Au Villare (Espace associatif & culturel, près de l`église), rez-de-chaussée.  10h30-12h30

Découverte et identification des fossiles de la falaise des Vaches Noires, moulages, dessins, bibliothèque, etc.

 À partir de 6 ans. Ouvert aux adhérents et aux non-adhérents.

 Participation : 2,50 € (collation comprise)

 Inscription : SMS ou tél. 06.22.97.12.41


Réunion mensuelle

Le 02/07/2011
photo

 

Salle Bagot (au bout de la rue Comtesse de Béarn), à 20 h.

Soirée ouverte à tous.

* 1re partie : vie de l`association, échos scientifiques, identification de fossiles...

**********

 * 2e partie : « Les Hildoceratidae, une grande famille d`ammonites. Parcours évolutif en milieu européen et méditerranéen », par Pierre Lacroix, Président de l`Association Gemmologie Minéralogie et Fossiles de l`Ouest (AGMFO).

 

Comme les dinosaures, les ammonites font partie des fossiles mythiques qui ont disparu il y a près de 65 millions d`années à la suite d`une grande catastrophe terrestre qui n`est pas encore complètement élucidée. Pour s`y retrouver parmi les formes très variées que les ammonites ont revêtues dans tous les océans du globe, elles ont été classées par les paléontologues en de nombreuses familles. C`est à partir d`une famille, les Hildoceratidae, au demeurant particulièrement prolifique, que le conférencier abordera leur parcours évolutif. Cette famille est apparue il y a environ 190 millions d`années. Quinze millions d`années plus tard environ, elle disparaissait. Mais quels sont ses ancêtres ? Comment a-t-elle fait face aux crises biologiques majeures survenues pendant cette longue période ? Comment a-t-elle évolué ? Comment s`est faite la colonisation des régions favorables, sachant qu`au cours de leur existence les conditions marines ont changé ? Pourquoi a-t-elle disparu ? A-t-elle laissé des descendants ? Une histoire de famille en quelque sorte, que le conférencier tentera de raconter.


Réunion mensuelle

Le 18/06/2011
photo

 

Salle Bagot (au bout de la rue Comtesse de Béarn), à 20 h.

Soirée membres suivie d`un buffet   (Participation 10 € - Inscription préalable avant le 10 juin, à l`APVSM   par mail     ou      par tél. 06 22 97 12 41)

* 1re partie : vie de l`association, échos scientifiques, identification de fossiles...

 

 

**********

* 2e partie : « Les découvreurs de dinosaures », par Alain Delattre, membre de l`APVSM. 

 

Au cours de cet exposé seront présentés différents découvreurs qui, grâce à leurs explorations et investigations, ont fait évoluer la paléontologie puis l`ont developpée au cours des XVIIIe, XIXe et XXe siècles. 

 Photo : Mary Anning (1799-1847) © The Natural History Museum, London.


Réunion mensuelle

Le 21/05/2011
photo

 

Au Villare (Espace associatif & culturel, près de l’église), rez-de-chaussée, à 20h

 

Séance de détermination

Identification de vos fossiles, discussions, échos scientifiques, accès bibliothèque, vie de l`Association...

Séance ouverte à tous


Sortie de terrain : Le printemps au marais

Le 24/04/2011
photo

 

Le printemps au marais : balade naturaliste au marais de Blonville-Villers

Sortie de la matinée, réservée aux adhérents.

 Le tour du marais au départ de Blonville (environ 4 km) :

  • Description et interprétation du paysage
  • Botanique et ornithologie (Alexandrine Delasalle, bénévole du GONm, sera notre référent « oiseaux »)

 

MATÉRIEL : jumelles ; vêtements « de saison » ; chaussures étanches

PRATIQUE : 9h30 = rendez-vous au parking de la gare de Blonville-sur-Mer


Conférence

Le 23/04/2011
photo

■  18h, salle du cinéma du casino de Villers-sur-Mer

Tarifs : Non–Adhérents : 5 € /Adhérents & 12-25 ans : 2,50 € /Chômeurs & -12 ans : gratuit  

 

« L`invention de l`homme préhistorique au XIXe siècle - Découvertes et débats »

par Arnaud HUREL

 Ingénieur de recherche au département de Préhistoire du Muséum national d’Histoire naturelle (MNHN) Paris

 

Les premières classifications naturalistes puis, au XVIIIe siècle, les progrès de la géologie et de la paléontologie ont donné à la Terre et aux êtres vivants un sérieux coup de vieux. Les premières approches évolutionnistes, la mise en lumière de mécanismes évolutifs, vont profondément modifier la lecture de cette profondeur du temps.

C’est sur ce substrat, ce nouveau cadre pour penser la nature, le temps et l’Homme, que les sciences préhistoriques vont émerger et mener leurs débats fondateurs au cours du XIXe siècle. Avec la multiplication des fouilles et la mise au jour de pièces toutes plus énigmatiques les unes que les autres, les sujets de controverse vont être multiples : haute antiquité de l’Homme, monogénisme, polygénisme, origine simienne de l’Homme, matérialisme, spiritualisme, évolution culturelle, etc.

Cette conférence aura donc pour objet de faire revivre quelques-unes de ces discussions sur lesquelles la préhistoire actuelle s`est construite.

Elle sera suivie d’une séance de dédicace et d’une réception.


Club des Jeunes paléontologues

Le 22/04/2011
photo

 Au Villare (Espace associatif & culturel, près de l`église), rez-de-chaussée.  14h30-16h30

 

Découverte et identification des fossiles de la falaise des Vaches Noires, moulages, dessins, bibliothèque, etc.

 

À partir de 6 ans. Ouvert aux adhérents et aux non-adhérents.

 

 Participation : 2,50 € (goûter compris)

 

 Inscription : À l`Association (tél. ou mail) 


Journée Portes ouvertes

Le 22/04/2011
photo

 

Au Villare (Espace associatif et culturel) près de l’église.  Rez-de-chaussée.   10h-12h  et  14h-18h.

Accueil par des bénévoles.

Visite de la salle-exposition de notre association.

Renseignements sur les fossiles exposés, le site des Vaches Noires, le fonctionnement de notre structure...

N’hésitez pas à apporter vos fossiles régionaux, nous tenterons ensemble de les déterminer !


Réunion mensuelle

Le 16/04/2011
photo

 

Au Villare (Espace associatif & culturel, près de l`église), rez-de-chaussée, à 20h

Séance de détermination

Identification de vos fossiles, discussions, échos scientifiques, accès bibliothèque, vie de l`Association...

Plus spécialement consacrée aux fossiles et minéraux récoltés lors de notre sortie de terrain d`Octeville-sur-Mer (76) du 20 mars dernier (voir Best of 2011).

Séance ouverte à tous


Sortie de terrain : fossiles à Octeville-sur-Mer (76)

Le 20/03/2011
photo

 

 Les falaises d’Octeville-sur-Mer (76), par la plage, avec pique-nique tiré du sac

Sortie géologique et paléontologique de la journée, réservée aux adhérents, sous la conduite d’Yves Lepage (membre APVSM et président de l’association « Sciences et Géologie normandes ») – Un guide technique sera distribué aux participants – Bonne condition physique recommandée

MATÉRIEL : équipement de terrain adapté (bottes ou chaussures imperméables) : petite masse ou gros marteau, burins et sac à dos pour extraire et transporter les fossiles

PRATIQUE   : 9h00 = Rendez-vous sur le parking du Croquet, à Octeville-sur-Mer (voir plan).

- Inscriptions à l’APVSM par tél. ou SMS 06 22 97 12 41 ou par courriel : asso.paleo.villers@wanadoo.fr

* * * * * * * * *

Compte rendu - Après avoir emprunté la descente de l’ancienne base de l’OTAN à Saint-Andrieux, Yves Lepage, président de SGN, a guidé le groupe d’une vingtaine de participants – dont huit de l’APVSM - , par un temps particulièrement agréable et ensoleillé, pour lui faire découvrir les différents niveaux géologiques présents sur ce site des falaises d’Octeville-sur-Mer : Jurassique sup. (Kimméridgien inf. et sup.) de 155 à 150 Ma, Crétacé inf. (Aptien et Albien) et Crétacé sup. (Cénomanien) de 125 à 93.6 Ma).

Le Kimméridgien de terrain fut une découverte pour plusieurs de nos adhérents avec, par exemple,  ses Bancs de plomb se révélant graduellement en micro-falaises au fil de la marée descendante de vive-eau de ce jour.  Habitués des Vaches Noires que nous sommes où cet étage n’existe pas, le guide offert par Yves nous permettra, à tête « reposée », de tout resituer de ce que nous avons vu, photographié et ramassé…

Nos yeux garderont en mémoire la riche palette de couleur des roches, des minéraux et des fossiles de ces falaises : l’orangé des argiles d’altération dégoulinant des parties sommitales, le rose de spongiaires cénomaniens ainsi que le vert éclatant des coquilles de mollusques bivalves épigénisées par la glauconite, les « œufs en or » de pyrite de fer cubique, sans oublier la splendide alternance des bancs de calcaire crême et de silex noir.

Une très belle excursion toute de convivialié, d’échange de connaissances géologiques, paléontologiques et naturalistes, où l’entraide en terrain délicat (galets et éboulis, et… 500 marches d’escalier sac au dos alourdi des richesses extraites ou glanées) n’a manqué à personne. Merci à tous. 


Réunion mensuelle

Le 19/03/2011
photo

Au Villare (Espace associatif & culturel, près de l`église), rez-de-chaussée, à 20h

 

« Les trouvailles de l`hiver »

 Identification de vos fossiles, discussions, échos scientifiques, accès bibliothèque, vie de l`Association...

Séance ouverte à tous


Club des Jeunes paléontologues

Le 21/02/2011
photo

Au Villare (Espace associatif & culturel, près de l`église), rez-de-chaussée.  14h30-16h30

 

Découverte et identification des fossiles de la falaise des Vaches Noires, moulages, dessins, bibliothèque, etc.

 

A partir de 6 ans. Ouvert aux adhérents et aux non-adhérents.

Participation : 2,50 € (goûter compris)

Inscription : A l`Association (tél. ou mail) 

 


Réunion mensuelle

Le 19/02/2011
photo

Salle Bagot (au bout de la rue Comtesse de Béarn), à 20 h.

Soirée ouverte à tous.

* 1re partie : vie de l`association, échos scientifiques, identification de fossiles...

À la suite d`un contact initié par notre Commission scientifique, et sur invitation du Président, Pierre Lacroix, Président de l`Association Gemmologie Minéralogie et Fossiles de l`Ouest (AGMFO) a participé à la réunion et a  brièvement présenté l’objectif, les programmes et la structure de son association, dont le siège est à Rennes. Répondant à l’invitation de Horst Gödicke et de Jean Marie Guégan, il s’est prononcé en faveur d’une coopération mutuellement bénéfique entre l’AGMFO et l’APVSM. Enfin, il a également annoncé l`imminente parution d`un ouvrage très documenté consacré aux Hildocératidés..

**********

 * 2e partie : « Un géologue et préhistorien havrais exceptionnel, Émile Savalle (1834-1902 ») - Conférence d`Yves Lepage, président de l`association Sciences et Géologie normandes et membre de l`APVSM

Émile Savalle est surtout connu pour quelques découvertes géologiques, paléontologiques ou préhistoriques qu’il a effectuées au Havre et dans sa région à la fin du XIXe siècle. La somme des études, des communications et des interventions souvent pertinentes, parfois novatrices et toujours passionnantes d’Émile Savalle peut véritablement être qualifiée d’ « œuvre scientifique ».

Afin de se faire une idée de ce parcours exceptionnel de plus d’un quart de siècle, le conférencier avait décortiqué les bulletins des sociétés savantes normandes et même nationales de la même époque. Ainsi, une partie de la vie d’Émile Savalle, celle consacrée à ses études et à ses associations, a pu être reconstituée sans interruption depuis son premier centre d’intérêt, l’histoire de sa commune natale, Jumièges.

Au-delà d’un simple inventaire biographique et bibliographique, l’étude minutieuse menée par le conférencier a révélé bien d’autres points, dont l’atmosphère au sein des sociétés savantes avec l’esprit de compétition permanent, les antagonismes, les rivalités et les jalousies parfois qui y régnaient. Peu de membres de ces sociétés étaient animés par une réelle démarche altruiste et scientifique ; la plupart d’entre eux se contentaient d’être de simples collectionneurs et de venir exhiber fièrement en séance le produit de leurs trouvailles et parfois même de leurs acquisitions. En effet, nous constatons aujourd’hui qu’une minorité seulement de ces innombrables collections privées du XIXe siècle est venue enrichir nos musées.

Le conférencier a présenté des photographies inédites de vues des falaises du littoral de la région havraise et du Calvados prises à la fin du XIXe siècle et qui viennent d’être publiées dans le 2e tome du Bulletin de l’association Sciences et Géologie Normandes.


Sortie de terrain : fossiles aux Vaches Noires

Le 19/02/2011
photo

Houlgate-Pointe d`Auberville-Houlgate

Sortie de la demi-journée (après-midi), réservée aux adhérents

MATÉRIEL : marteau de géologue - couteau - sacs en plastique - petite boîte ; vêtements et accessoires adaptés à la météo ; bottes ; appareil-photo 

PRATIQUE : 13h45 = rendez-vous à Houlgate, route de la Corniche, en haut du grand escalier ; marées (réf. Dives) = PM 11h01-coeff. 111  BM 18h53-coeff. 114


Sortie de terrain

Le 21/01/2011
photo

Houlgate-Pointe d`Auberville-Houlgate

Sortie de la demi-journée (après-midi), réservée aux adhérents

MATÉRIEL : marteau de géologue - couteau - sacs en plastique - petite boîte ; vêtements et accessoires adaptés à la météo ; bottes ; appareil-photo 

PRATIQUE : 13h45 = rendez-vous à Houlgate, route de la Corniche, en haut du grand escalier ; marées (réf. Dives) = PM 11h17-coeff. 101  BM 19h07-coeff. 101

**********

Petit compte rendu – Une poignée de «  mordus » s’était donné rendez-vous  pour cette première sortie de terrain de l’année 2011. Le temps était calme et les moins casse-cou (ou les plus prudents !) durent patienter sur un rocher-refuge que le flot de ce fort coefficient  de marée se retire pour découvrir le sable. Que de sable, d’ailleurs ! Allant jusqu’à recouvrir les parties terminales des coulées de solifluxion marneuses très nourries par les pluies et la fonte des neiges de l’hiver précoce. Déception parmi les plus au fait de la recherche des fossiles qui auraient préféré « un bon coup de tabac pour dégager tout ça » (= le matériel  des différentes couches géologiques prisonnier de la boue…)  Impossible de s’approcher du pied de la falaise sous peine d’y perdre ses bottes ! Mais le reflux dégagea un platier bien fourni de fossiles en épave et tous purent découvrir de nombreux « curios » dont le fleuron du jour est une ammonite « boule » qu’un nettoyage soigneux permettra de mieux déterminer (genre et espèce ?).