Association Paléontologique
de Villers-sur-Mer
Le Villare - 14640 Villers-sur-Mer - BP 10 - tél. : 06 22 97 12 41 / 02 31 14 51 71 - Contact par mail

Activité

18h : Réunion mensuelle, Salle Bagot, avec exposé sur La Paléontologie en Normandie au XVIIIe (2e partie), par Michel Moreau

Le 19/03/2016

1ère partie : Vie de l'association, échos scientifiques

2e  partie :   Exposé de sur : La Paléontologie en Normandie au XVIIIe siècle (2ème partie)

3e  partie :   Identification de vos trouvailles

L'exposé de Michel Moreau s’adresse à tout le monde, en particulier à ceux curieux de comprendre comment s'est fait l'éveil à la paléontologie, discipline scientifique qui ne trouvera son nom qu’au XIXe siècle.  Au XVIIIe siècle, c’est le goût partagé des sciences de la Nature - on dit alors l’Histoire naturelle - qui se manifeste par la constitution de collections qui s’exposent dans des « cabinets de curiosités » appelés à devenir « cabinets d’histoire naturelle » vers 1740.

Ces expositions entraînent toute une série d’échanges sociaux de communications, de réseaux qui se constituent et dont la forme ultime se retrouve dans les Académies des Sciences, des Arts et des Belles Lettres florissantes dans les provinces.

Michel Moreau se propose de rechercher donc précisément, en Normandie, quelles sont les Lumières qui s’allumeront dans le domaine des Sciences Naturelles et plus encore dans le domaine de la paléontologie: dans la première partie de son exposé, il avait évoqué un naturaliste, grand collectionneur, axé sur les sites fossilifères locaux de Villers, de Rouen et du Havre, l’abbé  Bachelet. Celui-ci est le premier découvreur attesté de restes de dinosaures; originaire du Calvados et finissant sa vie à Rouen, il fut révélé  par un médecin, originaire également du Calvados,Louis Lepecq de la Clôture et devint membre avec lui de l’Académie des Sciences, des Arts et Belles Lettres de Rouen.

Restant en Seine inférieure, Michel Moreau va observer les autres lumières qui se manifesteront dans la paléontologie; il y a trois personnages, partageant les tendances générales exposées plus haut : ce sont eux dont il sera question dans cette deuxième partie ; le troisième personnage, l’abbé Jacques François Dicquemare, est le plus connu ; Michel Moreau examinera si ce que l’on peut savoir de sa vie et de son œuvre paléontologique mérite la place que Cuvier lui a offerte. 


Jacques François Dicquemare

1733-1789

 

 

 

Michel Moreau

tous les articles